En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

André-Jean Festugière

Religieux et historien français (Paris 1898-Poissons, Haute-Marne, 1982).

Après des études classiques, qui le pousseront à étudier les langues anciennes du Moyen-Orient, il entre dans l'ordre des Dominicains en 1924, après avoir appartenu à l'École française de Rome (1921) puis à celle d'Athènes (1922), et se consacre à l'analyse de la pensée grecque (l'Idéal religieux des Grecs et l'Évangile, 1932 ; le Monde gréco-romain au temps de Notre-Seigneur, 1935). Il traduit ensuite et commente avec une remarquable précision le Corpus hermeticum (la Révélation d'Hermès Trismégiste, 4 vol., 1944-1949). Dans Hermétisme et mystique païenne (1967), il passe en revue les différents aspects que revêt la « mystique du salut » dans le gnosticisme et dans les philosophies qui se réclament de Pythagore et de Platon : pessimisme profond, aspiration à la grâce divine par l'initiation donnée aux seuls élus, appel à la théurgie (magie admise par Dieu), conception de l'homme en tant que corps, âme et esprit.

Festugière fut directeur d'études à l'École pratique des hautes études de 1942 à 1968.