En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ferdinand II de Habsbourg

(Graz 1578-Vienne 1637), roi de Bohême (1617), roi de Hongrie (1618), empereur germanique (1619-1637), cousin et successeur de Mathias.

Archiduc de Styrie (1590), il persécute les protestants de l'Autriche intérieure et défait à la Montagne Blanche (novembre 1620) les nobles protestants de Bohême qui s'étaient révoltés contre son autorité. Cette rébellion tchèque est à l'origine de la guerre de Trente Ans (1618-1648). Allié à l'Espagne et à la Bavière, il remporte, grâce aux armées de Tilly et de Wallenstein, de brillantes victoires sur Christian IV, roi de Danemark. En 1629, il veut parachever sa reconquête catholique en promulguant l'édit de Restitution (6 mars 1629) qui rallume la guerre. N'ayant pu faire élire son fils, le futur Ferdinand III, « roi des Romains », par la Diète de Ratisbonne en 1630, il y parvient en 1636.