En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mouloud Feraoun

Écrivain algérien de langue française (Tizi Hibel, Grande Kabylie, 1913-El-Biar 1962).

Ses romans chantent la terre natale et les humbles (le Fils du pauvre, 1950 ; les Chemins qui montent, 1957) et son Journal (1962) est un des meilleurs documents sur la guerre d'Algérie. Il est mort assassiné par l'O.A.S.