En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Leo Fender

Luthier américain (Buenoa Park, Californie, 1907-Fillerton, Californie, 1991).

Quel est le plus petit groupe de rock, de bal, dont au moins un des musiciens, guitariste ou bassiste, n'a pas un instrument Fender, ou ne rêve pas d'en posséder un ? Leo fut l'un des premiers dans les années 1940 à expérimenter l'électrification et l'amplification de la guitare. Bien que Les Paul, son rival direct, en ait fabriqué le premier prototype dès 1941, c'est lui qui en 1948 sort en série la toute première guitare électrique à corps plein (solid body) : la Broadcaster, qui deviendra en 1950 la Telecaster. En 1951, c'est le tour de la toute première basse électrique, la Precision. Puis, en 1954, une nouvelle guitare, la Stratocaster, fait son apparition. Ces trois instruments, qui feront sans cesse l'objet d'améliorations, continuent, plus de quarante ans après, à arborer sur les scènes du monde entier leurs silhouettes devenues familières… Parallèlement, Leo Fender crée de nouveaux modèles parfois spectaculaires et s'ingénie à tout électrifier : violons, mandolines… Il améliore aussi les « pedal steel guitars », ces instruments qui se jouent à plat avec un tube de verre ou d'acier que l'on fait glisser sur les cordes. À partir de 1965, la marque est vendue sous licence à CBS, ce qui n'empêche pas Leo Fender de continuer à superviser les opérations et de s'intéresser aussi à la conception des amplificateurs pour basses et guitares, au matériel de sono, puis, créer G & L Musical Products, en 1980.