En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

James Thomas Farrell

Romancier américain (Chicago 1904-New York 1979).

Young Lonigan (1932) l'établit comme maître du réalisme littéraire américain. L'histoire d'un petit Irlandais de Chicago compose la netteté de Dreiser et les leçons techniques de Proust et de Joyce. La Jeunesse de Studs Lonigan (1934) est une suite ; Judgement Day (1935) conclut le cycle Lonigan. Un monde que je n'ai jamais fait ouvre le cycle des romans autobiographiques (1936) ; la Croisade de Tommy Callagher (1939) et Ellen Rogers (1941) ajoutent à la référence sociale le conflit des caractères. Est encore notable le cycle de Bernard Carr (ou Clare), initié avec Bernard Clare (1946). S'ajoutent d'autres romans et des recueils de nouvelles. Farrell compte aussi comme critique politique et social, comme analyste littéraire (A Note on Literary Criticism, 1936), conscient de l'importance de Marx et de Freud.