En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lucie Décosse

Judokate française (Chaumont 1981).

Championne olympique (2012).
Triple championne du monde (2005, 2010, 2011).

Lucie Décosse a effectué une grande partie de sa carrière, de ses débuts à 2008, dans la catégorie des moins de 63 kg, puis est passée chez les moins de 70 kg en 2009. Elle est championne d’Europe par équipes en 2000, puis s’impose au Tournoi de Paris en 2001, devient championne d’Europe pour la première fois en 2002 (elle est aussi championne d’Europe par équipes), est championne d’Europe par équipes et remporte le Tournoi de Paris en 2004. 2005 est l’année de sa consécration, avec un titre de championne du monde obtenu par ippon face à la championne olympique Ayumi Tanimoto. Elle devient la troisième championne du monde française de cette catégorie, seize ans après Catherine Fleury. Elle est ensuite championne du monde par équipes et vice-championne d’Europe en 2006, année où elle remporte aussi le Tournoi de Paris, championne d’Europe et vice-championne du monde en 2007, championne d’Europe et médaille d’argent aux jeux Olympiques de Pékin, en 2008. Elle a de nouveau remporté le Tournoi de Paris en 2008 et en 2009. Elle remporte un quatrième titre de championne d'Europe en 2009, son premier dans la catégorie des moins de 70 kg. Elle remporte un deuxième titre mondial en 2010, en moins de 70 kg, devenant ainsi la deuxième judoka seulement à être sacrée dans deux catégories différentes (hors toutes catégories), après la Nord-Coréenne Kye Sun-hui, championne olympique en 1996 en moins de 48 kg, puis championne du monde en 2001 en moins de 52 kg et championne du monde en 2007 en moins de 57 kg. Elle remporte pour la septième fois le tournoi de Paris, en 2011. Elle devient championne du monde pour la troisième fois en 2011, en moins de 70 kg. Elle remporte le Masters en 2012. Elle décroche enfin l'or aux jeux Olympiques de Londres, en 2012, en moins de 70 kg.

Parmi les mouvements préférés de cette gauchère figurent l’o uchi gari, ou grand fauchage intérieur (on fauche une jambe par l'intérieur, avec un déséquilibre arrière) et l’o soto gari, ou grand fauchage extérieur (on fauche une jambe, par l'extérieur, avec un déséquilibre arrière). [→ judo.]