En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Idriss Déby

Général et homme d'État tchadien (Berdoba, Borkou-Ennedi-Tibesti, 1952).

Fils d'un berger appartenant à l'ethnie zaghaoua, pilote de ligne, rallié à Hissène Habré en 1979, il devient commandant en chef des forces armées nationales tchadiennes (FANT) en 1982. Conseiller militaire à la présidence (1988), il rompt avec H. Habré en 1989 et se réfugie en Libye puis au Soudan, où il fonde le Mouvement patriotique du salut (MPS), qui renverse H. Habré en décembre 1990.

Nommé président de la République du Tchad par le MPS en 1991, il est reconduit à la tête de l'État en 1996, en 2001 et en 2006, grâce à une réforme constitutionnelle mettant fin en 2004 à la limitation du nombre de mandats présidentiels.

En 2011, après être avoir normalisé ses relations avec le Soudan – les deux États s’engageant à ne plus soutenir leurs rébellions respectives – et accepté une relance du processus électoral interrompu depuis 2002, il est réélu pour un quatrième mandat à l’issue d’un scrutin boycotté par les principaux partis d’opposition.

Pour en savoir plus, voir l'article Tchad.