En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Odile Duboc

Danseuse et chorégraphe française (Versailles 1941-Paris 2010).

Après des débuts de pédagogue à Aix-en-Provence, où son inspiration est encore fortement marquée par l'influence du jazz, elle fonde en 1983 la compagnie Contre Jour (avec Françoise Michel), puis, de 1990 à 2008, dirige le Centre chorégraphique national de Franche-Comté, à Belfort, où elle contribue à l'essor de la nouvelle danse française. Dans sa dramaturgie, elle explore les univers du quotidien – ceux de la rue et de la ville –, tout en ouvrant la voie à de nouvelles recherches en matière de gestuelle et de scénographie. Ainsi, elle développe une danse fondée sur une musicalité intérieure, loin de toute tentation du spectaculaire, et décentralise l'espace par des combinaisons complexes qui démultiplient les points de vue (Insurrection, 1989 ; Projet de la matière, 1993 ; Trois Boléros, 1996 ; Rhapsody in Blue, 1998 ; À la suite…, 1999 ; Trio 03, 2003 ; Rien ne laisse présager de l'état de l'eau, 2005 ; Vénus et Adonis, 2006).

Pour faire ses adieux à la Franche-Comté, Odile Duboc a conçu en 2007 le projet la Pierre et les Songes, qui consiste à « redonner vie » par la danse à l'architecture ancienne dans chacun des départements de la région.