En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Theodore Dreiser

Romancier américain (Terre Haute, Indiana, 1871-Hollywood 1945).

Initiateur du naturalisme en Amérique, il a donné une vision cruelle et réaliste de la société américaine (Sister Carrie, 1900 ; Jennie Gerhardt, 1911 ; le Financier, 1912 ; le Génie, 1915) et des forces fatales qui dominent le destin de l'homme (Une tragédie américaine, 1925).

Une vie difficile, puis une expérience de journaliste fournissent les ingrédients de la vocation première, définis dans les autobiographies (A Traveler at Forty, 1913 ; A Book about Myself, 1922 ; Dawn, 1931). Sister Carrie (1900) dit les difficultés d'une émancipation humaine et morale dans l'Amérique industrielle et encore puritaine, sous l'apparence d'un procès-verbal narratif. Jennie Gerhardt (1911) reprend le même thème. Le Financier (1912), le Titan (1914) et le Stoïque (1947) constituent une trilogie, et une manière de zoologie sociale darwinienne inspirée du financier Charles T. Yerkes. Le Génie (1915) dit les difficultés de l'artiste dans la société, identifiant l'expression du lugubre à la vie même. Une tragédie américaine (1925) impose la gloire de Dreiser après le scandale de Sister Carrie. L'histoire du meurtrier Griffiths désigne le coupable : la société.