En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Blaise Diagne

Homme politique français d'origine sénégalaise (Gorée, Sénégal, 1872-Cambo-les-Bains, Pyrénées-Atlantiques, 1934).

Né de parents africains, il fut adopté par de riches métis. Après ses études, il entra dans l'administration des Douanes au Dahomey, comme officier, où il critiqua ouvertement le système colonial. Mis à l'écart, il fut envoyé au Congo, à la Réunion, à Madagascar, puis en Guyane, avant de rentrer au Sénégal en 1913. Il se présenta alors aux élections et fut élu député de Dakar ; il devint ainsi le premier député noir à l'Assemblée nationale. En 1916, sur sa proposition, la loi accorda la nationalité française aux habitants des quatre communes de Dakar, Saint-Louis, Gorée et Rufisque, et à leurs descendants, qui purent dès lors être incorporés dans l'armée française avec de meilleurs salaires et rations que les troupes coloniales. Cette mesure amena quelque 80 000 Sénégalais à s'engager dans l'armée française. En 1919, il fut l'un des organisateurs du Ier Congrès panafricain, tenu à Paris. Il fut réélu en 1919, 1924, 1928 et 1932, prenant des positions de plus en plus favorables au colonisateur, et s'éloignant d'autres dirigeants africains comme Léopold Sédar Senghor. En 1931, il devint sous-secrétaire d'État aux Colonies dans le gouvernement de Pierre Laval.