En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Michel Deville

Cinéaste français (Boulogne-sur-Seine 1931).

En marge de la « nouvelle vague », il débute avec une série de comédies ou variations sentimentales : Adorable Menteuse (1962), Benjamin ou les Mémoires d'un puceau (prix Louis-Delluc 1967), l'Ours et la Poupée (1970), Raphaël ou le Débauché (1971). Il explore ensuite des registres plus variés : le Dossier 51 (1978), le Voyage en douce (1979), Eaux profondes (1981), Péril en la demeure (1985), le Paltoquet (1986), la Lectrice (1988), Nuit d'été en ville (1990), Aux petits bonheurs (1994), la Divine Poursuite (1997), la Maladie de Sachs (1999), Un monde presque paisible (2002), Un fil à la patte (2005).