En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Endre von Toth, dit André De Toth

Réalisateur de cinéma américain d'origine hongroise (Mako, Hongrie, 1912-Burbank 2002).

Acteur, puis réalisateur de plusieurs longs métrages en Hongrie et d'un documentaire sur l'invasion allemande en Pologne en 1939 où il perd un œil, il quitte son pays natal pour l'Angleterre, puis part s'installer à Hollywood où il fréquente la diaspora hongroise (Peter Lorre, Michael Curtiz, Zsa Zas Gabor, les frères Korda). Son premier film américain (Passport to Suez), est tourné en 1943. None Shall Escape, en 1944, est inspiré de son documentaire filmé en Pologne et préfigure le procès de Nuremberg. De facture très moderne, il montre la volonté de De Toth de coller au réel. À partir de 1951, le cinéaste réalise des westerns dont il s'amuse à pervertir le genre (le Cavalier de la mort, 1951 ; Carson City, 1952 ; la Rivière de nos amours, 1955 ; la Chevauchée des bannis,1959). Il signe également deux classiques du film noir : Pitfall (1948) et Crime Wave (1954). Outre quelques péplums tournés en Europe dans les années 1960, André De Toth est également connu pour avoir réalisé le premier film en relief de la Warner : l'Homme au masque de cire (1953).