En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Stefano D'Arrigo

Écrivain italien (Alí, Messine, 1919).

Écrivain atypique (joueur de football dans sa jeunesse, acteur épisodique, poète, critique d'art…), figure de proue du monde littéraire des années 1970, Stefano D'Arrigo est connu essentiellement pour son roman monumental (plus de mille deux cents pages en grand format) Horcynus Orca.

Il a commencé par réunir des vers pour son Code sicilien (1957), après quoi il a travaillé sans interruption à son œuvre majeure, qui ne fut publiée dans son intégralité qu'en 1975, Horcynus Orca. Il s'agit d'une sorte de saga fondée sur une mince trame : le retour d'un jeune marin dans un village de la région de Messine, en 1943. Cette toile de fond sert de base à un réseau démesuré de digressions, réflexions et écritures marginales sur l'histoire et la mémoire, le mythe et la légende, selon une structure complexe. Le roman reçut un accueil enthousiaste pour sa hardiesse narrative, mais surtout pour la richesse de sa langue et de son style. Réimprimé en 1982 et régulièrement donné comme sujet d'étude, ce roman représente un sommet de la recherche littéraire de ces dernières décennies.

Son autre roman, Femme par magie (Cima delle nobildonne, 1985), se situe aux antipodes par sa brièveté et par la densité de son écriture.