En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Cui Jian

Auteur-compositeur-interprète de folk et de rock chinois (Pékin).

Peu avant les tragiques événements de la place Tien-An-Men (juin 1989), le Printemps de Bourges accueillait Cui Jian, dont le show fit sensation, surtout lorsqu'il entonna une ballade, seul à la guitare, les yeux bandés d'un large chiffon rouge. Trompettiste de formation, il a joué dans l'orchestre philharmonique de Pékin jusqu'en 1986, année où il découvrit le rock par l'intermédiaire de cassettes que des amis occidentaux lui avaient fait écouter.

Comprenant que ce qu'il ressentait collait parfaitement à ce genre musical, il a donné des concerts sur les campus universitaires, jouant tant de la guitare que des instruments plus traditionnels comme le « guhzeng », sorte de harpe couchée. Il a produit quelques cassettes « pirates », s'attaquant à l'ingérence des politiques dans la vie privée des citoyens, et notamment aux tabous sexuels imposés par le régime. Mais c'est surtout avec Je ne possède rien, une de ses chansons pour la paix, reprise et enregistrée par plusieurs interprètes « officiels » et vendue à plus de 7 millions d'exemplaires, qu'il est devenu très vite l'idole des jeunes Chinois.

On est sans nouvelles de lui depuis la répression et le durcissement du régime chinois qui ont suivi les émeutes du « printemps » de Pékin.