En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ernest Courtot de Cissey

Général et homme politique français (Paris 1810-Paris 1882).

Nommé lieutenant-colonel après avoir servi en Algérie (1849-1850), il prit part à la guerre de Crimée avec le grade de colonel et fut nommé général de brigade après la bataille d'Inkermann (1854). Promu général de division en 1863, il obtint le commandement de l'armée du Rhin lorsqu'éclata la guerre franco-prussienne de 1870. Fait prisonnier après la capitulation de l'armée de Bazaine à Metz (27 octobre 1870), il fut libéré dès la fin de la guerre ; il reçut aussitôt un commandement dans l'armée de Versailles et prit une part active dans la répression sanglante de la Commune de Paris.

Député à l'Assemblée nationale (1871), quatre fois ministre de la Guerre entre 1871 et 1876, il contribua à la réorganisation de l'armée. Président du Conseil dans le cabinet de Mac-Mahon (mai 1874-mars 1875), il prit en 1878 le commandement du 11e corps d'armée à Nantes. Il fut accusé de trahison en 1880 lorsqu'on découvrit qu'il était l'amant d'une espionne allemande, une certaine baronne de Kaulla. Bien que sa trahison ne fût pas prouvée, on démontra néanmoins qu'il avait dilapidé les fonds secrets de son ministère, et il fut contraint de démissionner.