En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nadia Comaneci

Gymnaste roumaine et américaine (Gheorghe Gheorghiu-Dej, aujourd'hui Oneşti, 1961).

Triple championne olympique en 1976, à quatorze ans, elle entre dans la légende de son sport. Elle remporte encore deux titres aux jeux Olympiques de 1980.

Dans l'histoire de la gymnastique, il y a un avant et un après Comaneci. La Roumaine a révolutionné cette discipline au moins pour deux raisons : en obtenant pour la première fois la note 10, symbole d'excellence, qui n'avait jusqu'alors jamais été attribuée, et en initiant le règne depuis incontesté des gymnastes féminines au gabarit léger et au corps d'adolescente. Sa carrière au haut niveau international avait commencé en 1975, quand elle avait remporté son premier titre européen, au concours général. Elle entra dans la légende de son sport lors des Jeux de Montréal, en 1976 : à l'occasion du concours par équipe, puis des finales par appareil, enfin lors du concours général, elle obtint à sept reprises la note maximale, ce qui lui permis de remporter la médaille d'or au concours général, à la poutre et aux barres asymétriques. Les Championnats d'Europe de 1977 et de 1979 sont venus confirmer cette domination, où Comaneci le disputa en grâce, vitalité et équilibre. Aux Jeux de Moscou, en 1980, la petite poupée roumaine, devenue une jeune femme, dut affronter les gamines soviétiques devant leur public : elle s'en est sortie néanmoins avec une deuxième place au concours général (derrière Yelena Davidova) et deux titres par appareil (la poutre et les exercices au sol). [→ gymnastique.]