En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Claude Ier

en latin Tiberius Claudius Caesar Augustus Germanicus

Claude Ier
Claude Ier

(Lyon 10 avant J.-C.-Rome 54 après J.-C.), empereur romain (41-54).

Fils de Drusus, Claude est d'abord un érudit qui a laissé une œuvre importante. Présenté traditionnellement comme un homme de peu de prestance, bègue et secoué de crises de tremblement, soumis à l'influence de ses épouses, Messaline puis Agrippine, et des affranchis qui composaient son état-major, Narcisse, Pallas, Calliste et Polybe, il a pourtant accompli une œuvre considérable. Les pouvoirs impériaux ont été encore renforcés aux dépens du sénat et des magistratures traditionnelles. Une administration permanente, obéissant à quatre grandes directions, a commencé à fonctionner. Rome a bénéficié de l'aménagement du nouveau port d'Ostie et d'un nouveau réseau d'aqueducs. Élargissant le recrutement du sénat, Claude y a fait entrer des provinciaux et a accordé largement le droit de cité romaine. Sa politique extérieure a abouti à la conquête de la Bretagne (l'actuelle Grande-Bretagne) en 43 et de la Thrace en 46. Le royaume vassal de Mauritanie a été annexé en 42 et divisé en deux provinces. Fondateur de Cologne, Claude a fait renforcer les fortifications du Danube et ouvrir une route par le col du Brenner.

Cédant à la pression de sa dernière épouse, Agrippine, déjà mère de Néron, il adopta ce dernier pour héritier aux dépens de son propre fils, Britannicus. En 54, Agrippine l'empoisonna pour assurer le succès de ses plans.