En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rodrigo Díaz de Vivar, dit le Cid Campeador

Héros espagnol (Vivar, près de Burgos, vers 1043-Valence 1099), fils de Diego Láinez, gentilhomme castillan.

Capitaine de Sanche II, roi de Castille et de León, aux côtés de qui il s'illustre contre les Navarrais et acquiert le nom de Campeador (« vainqueur de batailles »), il passe au service d'Alphonse VI (1072) qui lui donne pour épouse une parente, doña Jimena (1074). Banni de Castille (1081) par le roi, qui craint son ambition, il se met au service de l'émir de Saragosse et lutte aux côtés des musulmans, qui lui donnent le titre de sidi (« seigneur »), avant de s'emparer de Valence (1095) où il régnera jusqu'à sa mort.

LITTÉRATURE

Le personnage du Cid, devenu vite légendaire, inspira dès 1140 le Cantar de mio Cid qui rapporte les dernières années de la vie du héros ; c'est un des plus beaux monuments de la littérature espagnole du Moyen Âge. La Crónica rimada (début du xve s.) évoque, elle, la jeunesse du Cid. Ces deux œuvres sont à l'origine de tout un cycle appelé Romancero du Cid, qui s'inscrit à partir du xve s. dans l'ensemble du Romancero. Guillén de Castro et Corneille dans le Cid furent les principaux adaptateurs de la légende au théâtre.