En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Steven Chu

Physicien américain (Saint Louis, Missouri, 1948).

Il est le fils d'un étudiant chinois venu étudier au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et qui a choisi de rester aux États-Unis plutôt que de retourner en Chine après 1949. Après des études de physique et de mathématiques à l'université de Rochester, il a obtenu un doctorat de physique à l'université de Californie, à Berkeley, en 1976. Entré aux Laboratoires Bell en 1978, il est devenu en 1987 professeur de physique et de physique appliquée à l'université de Stanford. Spécialiste de spectroscopie laser et de physique atomique, il a contribué au développement de méthodes de piégeage et de refroidissement de petits nuages d'atomes, réussissant notamment, en 1985, à immobiliser des atomes de sodium dans une mélasse optique, à une température très proche du zéro absolu. Ses travaux lui ont valu de partager, en 1997, le prix Nobel de physique avec William Daniel Phillips et Claude Cohen-Tannoudji.

En 2004, il a pris la direction du Laboratoire national Lawrence de Berkeley (Californie). Il y a développé les recherches sur les énergies renouvelables et les biocarburants. Très préoccupé par le réchauffement climatique, il a été désigné, en décembre 2008, par le président élu Barack Obama, pour occuper, au sein de son gouvernement, le poste de secrétaire à l'Énergie.