En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Henri Konan Bédié

Henri Konan Bédié
Henri Konan Bédié

Homme d'État ivoirien (Dadiékro, département de Daoukro, 1934).

Docteur en droit, il est le premier ambassadeur de la Côte d'Ivoire aux États-Unis (1961-1966). Ministre des Finances (1966-1976) puis, après un séjour à la Banque mondiale, président de l'Assemblée nationale (1980-1993), il succède, à ce titre, au président de la République Félix Houphouët-Boigny, décédé en 1993. Confirmé dans ses fonctions par une élection en 1995, il développe le concept d'« ivoirité », une doctrine prétendant protéger l'identité et la cohésion nationales mais qui est en réalité forgée pour contrecarrer l'ex-Premier ministre Alassane Ouattara, son rival dans l'accession au pouvoir. Le 24 décembre 1999, H. Konan Bédié est renversé par le putsch du général Robert Gueï. Après deux années d'exil en France, il rentre dans son pays pour participer au Forum pour la réconciliation en Côte d'Ivoire. Investi par le parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) pour être candidat à l'élection présidentielle – reportée à plusieurs reprises et finalement organisée en octobre 2010 –, il est éliminé au premier tour avec 25,24 % des suffrages.

Pour en savoir plus, voir l'article Côte d'Ivoire.