En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sergueï Fedorovitch Bondartchouk

Réalisateur et acteur de cinéma ukrainien (Belozerka, Ukraine, 1920-Moscou 1994).

Élève à l'École de théâtre de Rostov-sur-le-Don (1937), Sergueï Fedorovitch Bondartchouk prend part à la Seconde Guerre mondiale, puis il suit les cours de Sergueï Guerassimov et de Poudovkine à l'Institut du cinéma de Moscou. En 1948, il décroche son premier grand rôle dans la Jeune Garde, de Guerassimov, enchaîne avec Tarass Chevtchenko (1955) d'Igor Savtchenko. Il tourne vingt-cinq films, dans lesquels il incarne le héros « positif » ou des personnages historiques : désigné « artiste du peuple », il reçoit le prix Staline en 1952. On le voit cependant dans les Évadés de la nuit (1960) de Roberto Rossellini et dans Oncle Vania (1971) d'Andreï Konchalovski.

Parallèlement, il fait ses débuts de réalisateur, en 1959, et tourne le Destin d'un homme, qui lui vaut le prix Lénine en 1960. Considéré comme un artiste officiel, il obtient d'importants moyens pour tourner les quatre époques de Guerre et Paix (1966), d'après Tolstoï, et reçoit le Grand Prix du festival de Moscou ainsi qu'un Oscar. Il tourne ensuite Waterloo (1970), Ils ont combattu pour la patrie (1975), la Steppe (1977), les Cloches rouges (1982-1983) et Boris Godounov (1986, coproduction franco-italienne).