En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierrre de Boissat

Officier et écrivain français (Vienne, Dauphiné, 1603-Grenoble 1662).

Il passa sa jeunesse à voyager, puis embrassa d'abord la carrière des armes ; chevalier et comte palatin, il fut chargé par Louis XIII de faire rechercher des pendants d'oreilles en diamants perdus par la reine mère dans la plaine de Saint-Fonds, près de Lyon. Il a laissé des Poésies, une Morale chrétienne, des ouvrages latins en vers et en prose ; on lui attribue en outre un roman, l'Histoire négropontique contenant la vie et les amours d'Alexandre Castriot (1631), et les Fables d'Ésope illustrées de discours moraux, philosophiques et politiques (1633), publiées sous le nom de son ami Jean Baudoin.

Admis à l'Académie française dès la fondation de celle-ci (1634), il y prononça le seizième des grands discours prévus par le règlement : De l'amour des corps.

Retiré à Grenoble, il avait conservé de sa carrière militaire une certaine rusticité de mœurs et une hardiesse dans les usages qui lui valurent d'être le héros d'une affaire qui fit grand bruit à l'époque et dont s'émut l'Académie : après qu'il eut, lors d'un bal et sous le couvert du masque, manqué de respect en tenant des propos un peu libres à Mme de Sault, épouse du lieutenant du roi en Dauphiné, le comte de Sault le fit bâtonner par ses gens ; Boissat ayant demandé réparation et le comte de Sault s'étant dérobé, Boissat ameuta la noblesse du Dauphiné qui prit fait et cause pour l'un des siens en exigeant qu'une satisfaction lui fût donnée ; il fallut plusieurs mois de démarches et pourparlers pour qu'intervînt un arrangement honorable pour les deux partis. Il y eut au sujet de cet incident un échange de correspondance entre Boissat et l'Académie, qui le félicita du résultat final.