En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Georges Blondeau

dit Gébé

Auteur de bandes dessinées et écrivain français (Villeneuve-Saint-Georges 1929-Paris 2004).

Après des débuts d'illustrateur industriel à la SNCF, Gébé se lance dans le dessin humoristique. Ses premiers dessins paraissent dans La Vie du rail et dans divers journaux. En 1960, il entre à Hara-Kiri où il cultive une veine oscillant entre le non-sens et l'utopie libertaire. Il y crée de fausses publicités, des romans-photos et un personnage étonnant, Berk, créature vaguement humanoïde à l'humour ravageur.

Il anime en 1970 dans Politique Hebdo, puis dans Charlie Mensuel, une série écologique et utopique, l'An 01, réflexion satirique sur la place de l'homme dans une société où le progrès laisse de moins en moins de place au rêve. Cette série, très populaire, fera l'objet sous le même titre d'une adaptation cinématographique en 1973, réalisée par Jacques Doillon.

Après un court passage au sein du journal Pilote, Gébé sera rédacteur en chef d'Hara-Kiri de 1969 à 1985, tout en travaillant aussi pour Charlie Mensuel et Charlie Hebdo. Puis, en 1986, il devient rédacteur en chef d'un magazine à l'existence éphémère, Zéro, avant de prendre en 1992 la direction de la publication de Charlie Hebdo, où il dessine chaque semaine.

En 1965, Gébé écrit trois pièces de théâtre radiophoniques (dans la série « Le théâtre de l'étrange », sur France Inter) et des chansons pour divers interprètes (dont Yves Montand). Auteur d'un roman policier,Sept Cartouches (1983), il a aussi écrit pour la télévision, notamment pour les séries humoristiques « Merci Bernard » ou « Palace ».