En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Enki Bilal

Auteur de bandes dessinées et réalisateur français d'origine yougoslave (Belgrade 1951).

Arrivé en France en 1960, Enki Bilal publie ses premières bandes dessinées en 1972 dans Pilote. Il y dessine ensuite, sur un scénario de Pierre Christin, la Croisière des oubliés (1975). Ce premier volume de la série « Légendes d'aujourd'hui » est suivi d'autres histoires, toujours sur des scénarios de Christin (le Vaisseau de pierre, 1976 ; La ville qui n'existait pas, 1977). Cette collaboration se poursuit par deux albums, les Phalanges de l'ordre noir (1979) et Partie de chasse (1983), qui explorent les méandres du totalitarisme. Par la suite, Bilal illustre d'autres textes de Christin (Los Angeles, 1984 ; Cœurs sanglants et autres faits divers, 1988).

En 1979, c'est sur un scénario de Jean-Pierre Dionnet qu'il dessine Exterminateur 17, sombre histoire de science-fiction. Toujours dans le même domaine, Bilal publie en 1980 le premier volet d'une trilogie mettant en scène immortels et anciens dieux égyptiens, la Foire aux immortels, la Femme piège (1986) et Froid équateur (1992), qui forment un ensemble magistral sous le titre Trilogie Nikopol. Le graphisme de Bilal intègre plusieurs techniques et donne des pages à la fois belles et surprenantes.

Bilal, qui avait précédemment travaillé sur La vie est un roman d'Alain Resnais, passe à la réalisation cinématographique en 1989 avec Bunker Palace hôtel. Ce film fantastique, prolongement de son travail graphique, baigne dans une atmosphère froide et pesante. Dans la même veine, son second long métrage, Tykho Moon, sort en 1996, et son troisième, Immortel (ad vitam) [adaptation de la Trilogie Nikopol], en 2004.

En 1998, il aborde, dans l'album le Sommeil du monstre, le conflit qui a amené à l'éclatement de la Yougoslavie. C'est par le biais de la science-fiction et du fantastique que l'auteur, lui-même d'origine yougoslave, explore ce drame de l'histoire récente. Cet album, premier volet de ce qui qui deviendra la Tétralogie du monstre, est suivi de 32 décembre (2003), Rendez-vous à Paris (2006) et Quatre ? (2007).