En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacinto Benavente y Martínez

Écrivain espagnol (Madrid 1866-Madrid 1954).

Membre de l'Académie royale espagnole en 1912, prix Nobel de littérature en 1922, Jacinto Benavente y Martínez est un observateur subtil des mœurs et des passions de son temps. Journaliste, directeur de la Vida literaria et de Madrid cómico, il fut l'auteur de plus de 200 pièces, contribuant à instaurer le théâtre de boulevard en Espagne. Il abandonne ses études de droit en 1885, à la mort de son père, pour se consacrer à la littérature. Il débute par des nouvelles, des pièces, des poèmes et des contes, qu'il fait paraître dans des revues entre 1892 et 1905. En 1894, il fait jouer son premier drame (le Nid d'autrui), bientôt suivi par la Nuit du sabbat (1903), Roses d'automne (1905) et les Intérêts d'autrui qu'il est bon de servir, pièce à la manière de la commedia dell'arte (1907). Apogée de son art, la Mal aimée (1913) est un drame des passions. Explorant toutes les tendances du théâtre européen, Benavente publie Chemins croisés (1925) et Pepa Doncel (1928). Député aux Cortes, il quitte rapidement la scène politique pour revenir à l'écriture (Oiseaux et oisillons, 1940 ; l'Incroyable, 1940 ; Don Magin de la magie, 1940 ; la Noble Dame, 1945).