En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Luis Barragan

Architecte mexicain (Guadalajara 1902-Mexico 1988).

Ingénieur de formation, il étudia l'architecture en autodidacte. Dans les années 1920, il fit des voyages en Espagne et séjourna longuement en France, où il suivit les séminaires de Le Corbusier (1931). D'autres séjours au Maroc le sensibilisèrent à l'architecture traditionnelle des pays méditerranéens.

Son style se caractérise par une conception minimaliste de plans (murs de stuc, d'adobe, de bois ou même d'eau) enrichie par la somptuosité des textures et des aplats de couleurs, et par leur relation sereine avec la nature environnante. Partisan d'une « architecture émotionnelle », concepteur de nombreuses maisons privées, de jardins, fontaines et places d'une beauté poétique, Barragan s'est d'ailleurs décrit lui-même comme un architecte de « paysages métaphysiques » : chapelle du couvent des Mères capucines à Tlalpan (1952-1955), place de las Torres (Naucalpan, 1957), parc de Las Arboledas (1958-1961), ensemble immobilier et installations hippiques de Los Clubes (1959-1964), Cuadra de San Cristobal à Mexico City (1968), etc.

Sans avoir créé une école au sens strict, son œuvre se prolonge dans celle de ses collaborateurs, en particulier celles de Ricardo Legoretta et du sculpteur Mathias Goeritz, et son influence peut se lire dans de nombreux édifices au Mexique comme aux États-Unis.

Il fut lauréat du prix Pritzker 1980.