En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ahmad Hasan al-Bakr

Général et homme d'État irakien (Tikrit, au N. de Bagdad, 1914-Bagdad 1982).

Écarté de l'armée en 1959, il est nommé Premier ministre lors du coup d'état baassiste de février 1963, et devient, en novembre suivant, vice-président de la République d'Iraq quand le maréchal Abdul Salam Aref prend le pouvoir. À la mort de ce dernier, il quitte le gouvernement et prépare le coup d'État du 17 juillet 1968. Le jour même de la chute du régime d'Abdul Rahman Aref, le Conseil de commandement de la révolution nomme Hasan al-Bakr président de la République d'Iraq, président du Conseil et commandant en chef de l'armée. Dès lors, al-Bakr infléchit la politique de l'Iraq et la ligne du Baath dans un sens autoritaire, qui apparaît notamment avec la création d'un Conseil des ministres responsable devant lui seul (juillet 1973). En juillet 1979, le président Bakr démissionne de toutes ses fonctions.