En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Raymond Aron

Raymond Aron
Raymond Aron

Philosophe et sociologue français (Paris 1905-Paris 1983).

Avec la Sociologie allemande contemporaine (1936), l'Essai sur la théorie de l'histoire dans l'Allemagne contemporaine (1938) et l'Introduction à la philosophie de l'histoire (1938), Raymond Aron met en lumière le lien entre le devoir historique et l'existence dans l'histoire. En 1955, dans l'Opium des intellectuels, il tente d'expliquer l'attrait du marxisme, dont les prédictions lui semblent démenties, en France, par l'évolution économique et sociale. Professeur à la Sorbonne en 1956, membre de d'Institut en 1963, professeur au Collège de France en 1970, R. Aron se veut à la fois sociologue et philosophe (Dix-Huit Leçons sur la société industrielle, 1963 ; Démocratie et Totalitarisme, 1965 ; Penser la guerre, Clausewitz, 1976). Il n'a jamais cessé de s'opposer à l'interprétation de l'histoire donnée par les marxistes : D'une sainte famille à l'autre, Essai sur les marxismes imaginaires (1965), Plaidoyer pour l'Europe décadente (1977). En 1983, il a publié ses Mémoires.