En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Edward Albee

Auteur dramatique américain (Washington 1928).

Son œuvre, inquiétante et agressive, s'impose d'emblée avec Zoo Story (1959), qui fixe l'importance de l'image verbale dans la communication interindividuelle et la dramaturgie à venir, véritable concentration de toutes les butées psychologiques et idéologiques d'une époque : la Mort de Bessie Smith (1960) fait du décès de la chanteuse l'occasion d'exposer les complexes racistes, le Rêve de l'Amérique (1961) vise à la dénonciation de l'imaginaire national et de la primauté de la mère, que reprend Qui a peur de Virginia Woolf ? (1962) au niveau de l'absurdité quotidienne du couple américain. La dramaturgie devient psychodrame, rigoureuse action tout en dialogue : Tiny Alice (1964) use de l'allégorie et des thèmes bibliques pour peindre la dissolution d'une existence humaine. Angoisse et alcool accélèrent cette dissolution dans Delicate Balance (1966), tandis que Box et Quotations from Chairman Mao Tse Tung (1970) introduisent au cœur des citations et des récitatifs une dimension politique. Mais l'action verbale reprend ledessus dans Seascape (1975), Counting the ways (1977), Listening (1977), The Man who had Three Arms (1983). Albee a également adapté à la scène des romans de Carson McCullers (la Ballade du café triste, 1963) et de James Purdy (Malcolm, 1966).