En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

élémentarisme

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Doctrine dissidente du Néo-Plasticisme de Mondrian, définie en 1926 par Van Doesburg dans un article de la revue De Stijl, en réaction contre le dogmatisme du Néo-Plasticisme. Van Doesburg, refusant le rythme unique horizontal-vertical de l'angle droit, admettait les angles aigus, générateurs de plans inclinés, qui introduisent une certaine dynamique dans le tableau. Cette théorie fut adoptée notamment par Domela, Vordemberge-Gildewart.