En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Joža Úprka

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre tchèque (Knezdub 1861  – Hroznová Lhota 1940).

Formé à l'Académie de Prague, auprès de Čermák (1881-1884), et à Munich (1884-1887), il voyage en France, où il séjourne quelque temps, en Angleterre et en Hollande. Reconnu dès 1895 à Prague, il remporte un certain succès en 1900 à Paris et à Vienne. Il fonde en 1907 la société Mánes, qui eut une grande importance dans la vie artistique pragoise. Dans le Faucheur (1896, Prague, Národní Galerie), les moyens techniques d'un impressionnisme massif sont mis en œuvre et domestiqués par une composition simplifiée et une réduction de la gamme colorée à des effets de camaïeu, au service d'une nette dimension symboliste.

Familier des thèmes de l'art populaire, Úprka donna ensuite des compositions extrêmement statiques où des processions de personnages organisés en frise sont fortement rythmées par la scansion d'arbres ou d'éléments d'architecture (l'Enterrement, 1901, Prague, id.). La couleur, posée en aplats de tons francs et purs, n'a plus rien de naturaliste et la technique atteint alors une certaine monumentalité fort décorative.