En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

scapigliatura

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Mouvement littéraire italien, qui eut son centre à Milan dans les années 1860-1870. Remis à la mode par le roman de Cletto Arrighi, La Scapigliatura e il 6 febbraio (1861), le terme de scapigliatura (" bohème ") désigne à la fois une volonté de rupture avec les mythes de la bourgeoisie libérale et la naissance d'une nouvelle sensibilité décadente. Le mouvement doit aussi son originalité à ses liens avec les avant-gardes picturales et musicales de l'époque. Dans le domaine pictural, Tranquillo Cremona en est le principal représentant ; il use d'une palette fondée sur la vibration de la lumière et de la couleur. Citons aussi Daniele Ranzoni, dont l'œuvre est d'une grande délicatesse bannissant la virtuosité. Medardo Rosso est, dans le domaine de la sculpture, l'interprète original de ce courant.