En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

pellicule colorée

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Couche très mince de matériau résultant de la dessiccation d'un mélange de pigments broyés avec un liant (colle, huile, vernis, cire). Celui-ci enrobe et protège les pigments en poudre. La qualité du liant utilisé détermine certaines particularités de la pellicule colorée, notamment sa luminosité, sa transparence et sa dureté.

Dans la technique de la fresque, l'eau de broyage sert uniquement à véhiculer les fines particules solides de pigments, que le mortier lie et fixe au support.