En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

monotype

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Dans l'art de l'estampe, c'est un procédé d'impression par lequel l'artiste travaille sur la planche (métal, pierre ou autre support), directement avec de l'encre d'imprimerie ou même avec de la peinture. La planche est alors imprimée sur papier. Théoriquement conçue en vue d'un exemplaire unique, la planche peut servir à imprimer une seconde fois et même davantage, mais les épreuves ainsi obtenues sont de plus en plus pâles. Le monotype fut employé au xviie s. par G. B. Castiglione, à qui on attribue parfois l'invention de ce procédé. Degas est le meilleur représentant de cette technique ; il avait l'habitude de rehausser de traits de pastel les feuilles ainsi obtenues après un deuxième ou un troisième tirage, mais il conservait souvent la première épreuve intacte. D'autres artistes se sont essayés au monotype (Gauguin notamment), mais l'usage ne s'en est jamais grandement répandu. Le terme s'applique à la feuille imprimée aussi bien qu'à la technique.