En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

marouflage

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Le marouflage (du mot maroufle, préparation à base de résine, de cire et d'ocre rouge en poudre) consiste à faire adhérer à l'aide d'une colle très forte (maroufle, céruse, amidon, dextrine) un support pictural mince et souple sur un autre support, le plus souvent rigide.

Les toiles fines et le papier peuvent être marouflés sur des toiles plus fortes, préparées grâce à un encollage qui leur confère une certaine rigidité, ou sur des panneaux en bois. Sur les murs, on maroufle généralement des supports en toile. (Beaucoup de peintures décoratives, qualifiées de " fresques ", par exemple toutes les décorations de Puvis de Chavannes, sont, en réalité, des toiles marouflées.)