En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

peinture d'histoire

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Selon la conception de la " hiérarchie des genres ", chère à l'enseignement académique en France du xviie au xixe s., qui soumet la peinture à des catégories, classant les types de sujets à la fois selon les difficultés qu'ils comportent pour le peintre et l'intérêt qu'ils présentent pour le spectateur, la peinture d'histoire, ou " grand genre ", désigne la peinture à sujet religieux, mythologique, ou pris à l'histoire antique ou moderne. Elle est au sommet de la " hiérarchie des genres " ; elle est suivie par le portrait, puis la peinture de genre et, enfin, la nature morte et le paysage. Pour La Font de Saint-Yenne, " le peintre historien est le seul peintre de l'âme, les autres ne peignent que pour les yeux " (l'Ombre du grand Colbert [...]. Réflexions sur quelques causes de l'état présent de la peinture en France [...], 1752).