En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

formisme ou expressionnisme polonais

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Nom donné au courant représenté par le groupe d'artistes polonais fondé en 1917 à Cracovie, puis à Varsovie, à Poznań et à Lvov, en réaction contre l'art officiel, et dont les répercussions se firent sentir jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Les " formistes " eurent une activité très considérable dans plusieurs domaines de la vie artistique en Pologne (expositions, conférences, théâtre, théories d'art, philosophie) par le truchement de leur propre revue, Formisci (" les Formistes "). Leur style associe les éléments du Cubisme, de l'Expressionnisme et du Futurisme au folklore polonais. L'autonomie de l'œuvre d'art et sa genèse psychologique sont le point de départ de leur programme antinaturaliste. Leon Chwistek, Tytus Czyzewski, Konrad Winkler, les frères Andrzej et Zbigniew Pronaszko, S. I. Witkiewicz, le théoricien du groupe, et A. Zamoyski furent les meilleurs représentants du Formisme.