En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

fond d'or

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Dans la peinture du Moyen Âge (manuscrits ou tableaux de chevalet), or appliqué à la feuille ou en poudre sur toute la partie du subjectile dénuée d'illustration.

Les peintres byzantins, qui ne pratiquaient pas la troisième dimension, se servaient de l'or comme fond et environnement aux figures divines. Les peintres du Moyen Âge continuèrent à utiliser les fonds d'or jusqu'à une période avancée. Les bords en sont généralement ornés de motifs gravés au poinçon. Encore au xive s. et au début du xve le décor symbolisant l'espace était peint sur des fonds d'or. Ceux-ci ne furent abandonnés d'une manière presque définitive, au profit du paysage, que dans la première moitié du xve s. L'or était appliqué sur une préparation spéciale de gypse et de colle, puis poncé à la dent de loup ou avec une agate.