En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

agglutinant

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Liquide gras et incolore dont la propriété est de lier entre elles les particules de couleur et de les faire adhérer à la préparation. On distingue trois sortes d'agglutinants : les agglutinants aqueux (ou colles de peau, très utilisées au Moyen Âge), les émulsions (ou mélanges d'œufs, d'huile siccative ou de résine et d'eau), enfin les huiles siccatives proprement dites (huile de pavot, huile d'œillette), qui ne furent probablement pas employées avant le xvie s. Il est fréquent qu'un même tableau soit peint avec des agglutinants différents selon les couches.