En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jiro Yoshihara

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre japonais (Osaka 1905  –Ashiya 1972).

Dès la fin des années 1920, les peintures à l'huile de Yoshihara l'inscrivent dans le courant de modernisation artistique qui touche le Japon. Œuvres figuratives, l'influence du Surréalisme s'y dénote, plus particulièrement celle de Ernst (Mât, 1931), et de De Chirico. À partir de 1934, il pratique une peinture abstraite : un choix qui fait de lui un précurseur dans son pays. Au même moment, il rejoint le mouvement d'avant-garde et expose au salon de l'association Nika-Kai. Fidèle à la parole de son maître, Fujita — qui lui recommanda de faire preuve d'originalité et de ne pas répéter ce qui avait été fait avant lui —, il fonde en 1954 le groupe Gutaï (Concret). Dans le domaine du happening, de l'investissement corporel et du choix des matériaux, le mouvement s'affirme internationalement novateur. En 1962, à Osaka, Yoshihara crée la pinacothèque Gutaï. Dans la continuité de ses actions, il renoue avec la pratique picturale et entre dans sa meilleure période stylistique où s'opère une synthèse entre instantanéité du geste calligraphique et acquis de l'abstraction. Il s'attache alors plus particulièrement au thème du cercle —structure globalisante affrontant le champ infini sur lequel elle se déploie —, une recherche poursuivie jusqu'à la fin de sa carrière.