En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Arnould de Vuez

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Saint-Omer 1644  – Lille 1720).

Élève de frère Luc à Paris, il séjourne ensuite en Italie, d'où une vie mouvementée l'entraîne jusqu'à Constantinople (peut-être dans l'équipe du marquis de Nointel). Il est reçu à l'Académie en 1681 avec l'Allégorie du Mariage du Dauphin (Louvre). En 1694, il s'établit à Lille et commence à " remplir " les monuments publics de la région de vastes toiles, dans lesquelles il combine les leçons de classicisme de Le Brun avec l'influence rubénienne (nombreuses œuvres dans les églises de Cambrai, les églises et le musée de Lille).