En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hans Vredeman de Vries

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre, architecte, décorateur et théoricien néerlandais (Leeuwarden 1526  – ?1604).

Il fait son apprentissage à Leeuwarden et à Kampen ; puis il séjourne à Malines et à Anvers, où il participe, en 1549, aux décorations exécutées pour l'entrée de Charles Quint dans la ville. En 1555 il publie un premier recueil de gravures d'ornements, en 1560, il publie, toujours à Anvers, Scenographiae sive perspectivae, recueil de gravures d'ornements architecturaux influencés par Serlio et l'école de Fontainebleau. Il quitte Anvers en 1570 pour se réfugier avec H. Van Steenwick et L. et M. Van Valckenborch à Aix-la-Chapelle et à Liège ; entre 1575 et 1585, il est de nouveau à Anvers, où il est ingénieur attaché aux travaux de fortification ; puis il fait différents voyages : à Dantzig (1592-1595), à Prague (1596-1598) où il présente à Rodolphe II des projets d'architecture pour le palais impérial et pour des fontaines, à La Haye, à Hambourg, assurant lui-même la diffusion de son art. Les 4 tableaux représentant des Architectures de palais (1596, Vienne, K. M.), très vraisemblablement peints pour l'empereur Rodolphe II, révèlent ses préoccupations scénographiques appliquées à des architectures élégantes et légères, où l'italianisme se mêle aux formes gothiques. Conçus par Hans, ils furent sans doute exécutés par son fils Paul ; les figures sont de la main de Dirck Van Ravensteyn.

Vries eut deux fils :Salomon (Anvers 1556 – La Haye 1604) et Paul (Anvers 1566 – Amsterdam v. 1630) , qui collaborèrent avec lui.