En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Baldassare Franceschini, dit il Volterrano

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Volterra 1611  – Florence 1689).

En 1628, il entre dans l'atelier de Matteo Rosselli à Florence. Mais son véritable maître fut l'original et brillant Giovanni da San Giovanni, et c'est nettement dans la ligne de celui-ci que s'inscrit son chef-d'œuvre de jeunesse, la décoration du portique de la villa de la Petraia avec des Scènes de la vie des grands-ducs de Toscane. Ces fresques, ainsi que celles de Giovanni da San Giovanni dans la salle des Argenti au palais Pitti, constituent la dernière grande réalisation de la peinture florentine avant l'arrivée de Pierre de Cortone à Florence. Volterrano n'acheva qu'en 1648 les peintures de la Petraia, très colorées et aérées, pleines de souvenirs d'Andrea del Sarto ; entre-temps, il voyagea en Lombardie et exécuta de nombreuses œuvres, dont la Farce du curé d'Arlotto (Florence, Pitti), l'un des sommets de la peinture florentine pittoresque dite " de plein air ". Plus tard, il céda à l'attrait du Baroque importé par Pierre de Cortone et connu directement par un voyage à Rome (1652), en donnant une version personnelle marquée par la tradition florentine. Les fresques de la voûte des Allégories au palais Pitti et celles de la coupole de l'église de la S. Annunziata ont été exécutées dans la dernière période de son activité.