En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alfredo Volpi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste brésilien d'origine italienne (Lucques 1896  – São Paulo 1988).

Il n'est encore qu'un enfant quand la famille de Volpi émigre à São Paulo. Peintre en bâtiment, il s'intéresse à l'art en autodidacte, à partir des années 1930. Jusqu'en 1950, il peint marines, paysages et portraits, dans un style proche du néo-impressionnisme ou de l'expressionnisme. C'est au début des années 1950, avec la série inaugurale des Façades, qu'il s'oriente vers une simplification et une géométrisation des formes alliées à un travail sur les aplats de couleur. Procédant par séries, dont les thèmes sont toujours issus de l'observation de sujets populaires (Banderolles, Mâts), il poursuit ce travail d'épure au point d'arriver durant les années 1960 et 1970 à des toiles d'où tout référent semble absent. Quelques rares Compositions concrètes (1956-1960) jouent de la répétition et de la permutation de formes géométriques purement abstraites, qui rapprocheront Volpi du groupe concret de São Paulo. Volpi participera aux biennales de São Paulo (1951, 1953, 1955, 1957, 1961) et de Venise (1952-1954, 1964), et fera l'objet en 1986 d'une rétrospective au M. A. M. de São Paulo.