En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jan Victors

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre néerlandais (Amsterdam v.  1620  – Indes néerlandaises v.  1676).

Il fut probablement l'élève de Rembrandt v. 1640 ; il est mentionné à Amsterdam de 1642 à 1676, date de son départ pour les Indes néerlandaises. C'est un continuateur fidèle du maître, non dépourvu de talent, comme le montre la Jeune Fille à la fenêtre du Louvre (1640), pastiche d'une grande finesse. Victors réalisa des portraits, des tableaux bibliques (Isaac bénissant Jacob, Louvre ; Joseph en prison, Rijksmuseum ; Esther accusant Aman, Greenville, South Carolina, Bob Jones University), mais il reste plus connu par ses scènes de genre rustiques, d'un coloris et d'un réalisme vigoureux qui se combinent à une lumière et à un sentiment du paysage empreints d'une grande délicatesse (le Charcutier de village, 1648, Rijksmuseum ; le Dentiste, 1654, Amsterdam, Musée historique ; Scène de marché, Londres, N. G. ; id., Ermitage). Excellent dessinateur, il sut comprendre et imiter le style rapide et incisif de Rembrandt.

Il est le demi-frère du peintre Jacomo ou Jacobus Victors (Amsterdam 1640 – id. 1705) , qui vécut à Venise jusqu'en 1663, puis à Amsterdam, où il ne s'occupa plus de peinture après 1675. Jacomo a essentiellement représenté des oiseaux dans la manière de Melchior d'Hondecoeter.