En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jan Cornelisz Verspronck

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre néerlandais (Haarlem 1597  – id. 1662).

Fils et élève de Cornelis Engelsz Verspronck, il travailla dans l'atelier de Frans Hals à Haarlem. Inscrit à la gilde de Saint-Luc de cette ville en 1632, il peignit exclusivement des portraits, qui se dégagèrent vite de l'influence de son maître et s'y opposèrent même par la sagesse et le raffinement de l'exécution, par une exquise prédilection pour des nuances fines et claires — notamment des gris et des blonds — et par des fonds monochromes d'une grande transparence. À la finesse de l'analyse psychologique, il sait joindre une incomparable douceur dans le modelé, une exécution raffinée et précise et une grande souplesse dans l'écriture. Parmi ses chefs-d'œuvre, citons la Petite Fille en bleu, à l'exceptionnel accord de blond et de bleu (1641, Rijksmuseum), le Docteur Akersloot (1655, Haarlem, musée Frans Hals), le Jeune Garçon (1634, musée de Lille), Agatha Van Schoonhoven (1641, Louvre) ainsi que des tableaux de Régents (de bons exemples au musée Frans Hals de Haarlem). Avec Jan de Bray, et après Frans Hals, Verspronck fut l'un des meilleurs représentants de l'école harlémoise de portrait.