En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jan Cornelisz Vermeyen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre, graveur, ingénieur et architecte flamand (Bewerjik-lez-Haarlem 1500  –Bruxelles 1559).

Peintre de sujets religieux et de portraits, il se forma dans l'entourage de Scorel et de Gossaert, qu'il a peut-être connu à Utrecht et dont il a pu voir des œuvres à Malines, à la cour de sa protectrice Marguerite d'Autriche. À la mort de celle-ci, en 1530, Marie de Hongrie, qui lui succéda, le prit à son service, et l'artiste alla à Augsbourg exécuter les portraits de la famille impériale. En 1535, il suivit Charles Quint en Espagne, puis en Tunisie, d'où il rapporta des dessins qu'il utilisa plus tard pour les cartons de tapisserie commandés par Marie de Hongrie (1546-1547). En 1539, il se trouvait à nouveau en Espagne, en 1540, il dessina la Soumission de Gand par Charles Quint. Vers 1550, il s'associa avec Scorel pour entreprendre l'assèchement de la Zype. Chargé de commandes officielles, travaillant pour des abbayes comme Saint-Vaast d'Arras, il resta à Bruxelles jusqu'à sa mort. Parti de l'art de Scorel, encore sensible dans la Sainte Famille du musée Frans Hals de Haarlem, il accentua toujours davantage, sous l'influence de Lucas de Leyde et peut-être de Hemessen, la monumentalité des formes et la plasticité des volumes par des contrastes heurtés d'ombre et de lumière (Les noces de Cana, v. 1530, Amsterdam, Rijksmuseum). Dans les cartons pour la Prise de Tunis, dont 10 se trouvent au K. M. de Vienne et pour lesquels il eut probablement recours à de nombreux aides, le sens décoratif l'emporte sur la vigueur, qualité qui caractérise ses meilleurs portraits (Erard de la Marck, prince-évêque de Liège, v. 1530 Amsterdam, Rijksmuseum, le Cardinal Carondelet, Metropolitan Museum ; Portrait d'homme, Vienne, Akademie ; Florence, Pitti ; Londres, N. G. ; musée de Bordeaux).