En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jan Vermeulen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre néerlandais (Haarlem, seconde moitié du xviie s. ).

Ses natures mortes signées J. V. Meulun (Mauritshuis) ou monogrammées I. V. M. (Copenhague, S. M. f. K.) permirent d'identifier leur auteur au Vermeulen résidant à Haarlem en 1657 et mentionné dans les archives de cette ville comme peintre de natures mortes et de vanités. Les compositions de Vermeulen, souvent décentrées et construites sur une oblique, groupent les objets sur un coin de table.

L'artiste partage la prédilection de Vincent L. Van de Vinne pour les sabliers symboliques, les globes, les crânes, les livres et les instruments de musique ainsi que pour les accessoires, colonnes et rideaux. La gamme ocrée ou brune de Vermeulen, la lumière intense de sa Nature morte du musée de Prague se rapprochent de celles d'Edwaert Collyer ou de Matthias Withoos, peintres de vanités à Leyde et successeurs de G. Dou.