En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Didier Vermeiren

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste belge (Bruxelles 1951).

Sa première exposition personnelle a lieu en 1974 à la galerie Delta à Bruxelles. Vermeiren interroge la sculpture et revalorise le socle en tant qu'élément autonome et dynamique. En 1980, il expose à Gand et intitule son installation, en jouant sur l'ambiguïté de son travail, Sculpture de socle. Il place aussi des gaines de marbre destinées à recevoir des statues, tête-bêche l'une sur l'autre (Sculpture 1982, coll. F. R. A. C. de Bourgogne), ou dispose un socle et son double renversé (le Baiser, 1984). L'espace formé par ces socles se dilate ou se rétrécit au rythme proposé par les découpes des bases ou des sommets qui se répondent symétriquement. Dans une autre pièce, il intercale entre les deux socles une plaque d'acier inoxydable qui joue un second rôle de miroir et vient troubler les cartes par ses reflets extérieurs (Sans titre, 1985). Depuis 1986, Vermeiren crée des " Sculptures-cages " où il joue sur l'ouverture d'un ou de plusieurs côtés, les cages étant posées sur ou dans le socle (Sans titre, 1989). Une exposition lui a été consacrée (Paris, G. N. du Jeu de Paume) en 1995.