En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Vergos

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Famille de peintres espagnols actifs en Catalogne dans la seconde moitié du xve s.

Cette dynastie de peintres catalans tint une place importante dans la peinture barcelonaise, surtout dans les dernières années du xve s., pendant la vieillesse et après la mort de Jaime Huguet (1492) ; l'atelier des Vergos collabora étroitement avec ce maître et recueillit peut-être sa succession. Son caractère assez industriel rend presque impossible la différenciation des divers membres de la famille et l'identification d'œuvres dont beaucoup, attribuées massivement aux Vergos par les premiers historiens de la peinture catalane, leur ont été retirées par la suite. Aucune œuvre certaine n'a survécu des " fondateurs ", Jaime Vergos I (doc. 1425 à 1460) et Francisco Vergos II († 1503) , peintre connu (il fut conseiller municipal), ni aucune œuvre de son second fils, Rafael, tous trois apparaissant comme des satellites du fils aîné, Pablo († 1495) , le grand nom de la famille, auquel ils survécurent. Le retable de Granollers (M. A. C. de Barcelone), commencé par Pablo en 1493, fut terminé par eux en 1506. Si les scènes de la Vie de saint Étienne sont un reflet affaibli de l'art de Jaime Huguet, les grandioses figures de Prophètes attestent à la fois la vigueur de Pablo et son archaïsme, avec leurs couronnes d'or compliquées chargées de reliefs en stuc, leur indifférence à l'espace et au mouvement.